Le plan local d’urbanisme

La commune a décidé par délibération n°15/001/URB du 26 janvier 2015 de prescrire l’élaboration d’un plan local d’urbanisme (PLU) sur l’ensemble de son territoire en fixant les objectifs assignés à ce document ainsi que les modalités de concertation tout au long de cette procédure.

Les objectifs du PLU

  • favoriser un développement territorial équilibré entre l’agglomération, le territoire rural et le littoral dans un souci de diversité des fonctions urbaines, rurales et de mixité sociale dans l’habitat ;
  • rechercher un équilibre entre habitat permanent, résidences secondaires et hébergement touristique, et besoins liés aux activités économiques ;
  • engager une réflexion sur un projet de requalification et de revalorisation du centre historique de Porto-Vecchio qui a une forte valeur patrimoniale ;
  • engager une réflexion sur le développement urbain maîtrisé des secteurs ruraux de la commune au regard notamment des dispositions des lois Littoral et Montagne ;
  • mener une réflexion sur la requalification urbaine notamment du secteur de Poretta, du port et de l’arrière port de plaisance en favorisant une certaine densité urbaine et la multifonctionnalité des constructions ;
  • caractériser les formes de développement urbain et péri-urbain (agglomérations, villages, hameaux, espaces urbanisés…) en fonction des enjeux locaux et des caractéristiques propres au territoire communal ;
  • pérenniser les activités économiques (artisanat, commerce, services) existantes sur le territoire communal et favoriser l’accueil de nouvelles activités dans une logique de développement durable de l’espace communal ;
  • pérenniser à travers une politique de développement durable l’activité touristique qui est un enjeu majeur pour le territoire communal ;
  • repenser le renouvellement urbain ;
  • redynamiser le cœur de ville/citadelle ;
  • valoriser et promouvoir le patrimoine bâti et les espaces naturels de la commune ;
  • améliorer la mise en valeur du cadre de vie et des milieux naturels à forte valeur environnementale présents sur le territoire de la commune ;
  • prendre en compte les enjeux liés à la prévention des risques naturels prévisibles ;
  • mettre en valeur l’agriculture en zone rurale.

Une procédure menée dans la concertation

La commune qui a mis en œuvre une procédure d’élaboration d’un PLU, a souhaité, dans le cadre de la concertation en relation avec cette procédure, mettre en place une commission extra-municipale urbanisme/aménagement dans le but d’entendre et d’échanger avec les représentants de la société civile.

Afin de garantir une expression plurielle la plus large possible, la commune a souhaité que cette commission soit composée de politiques non élus, d’architectes, d’agriculteurs, de professionnels du bâtiment, d’association de défense de l’environnement, d’hôteliers, et de commerçants.

Cette instance a pour but de permettre aux différents acteurs économiques qui y sont représentés de s’exprimer librement sur tous les thèmes qui leur paraît important d’aborder, permettant ainsi de nourrir et d’enrichir la réflexion du PLU.

Ainsi, par délibération n°16/087/AG du 1er août 2016, le conseil municipal a approuvé la création de cette commission, dont les membres des différents collèges ont été désignés par délibération n°16/110/AG du 3 octobre 2016, après consultation de la commission d’aménagement du territoire, de l’urbanisme de l’économie et du développement durable qui s’est réunie le 7 septembre 2016.

Au vu de l’engouement qu’a reçu cette démarche, il a été décidé de porter le nombre total de ses participants de 13 à 18.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×