Giru di Corsica : ci semu !

Avec 356 autos, le Tour de Corse Historique, 21e du nom, atteint un total inédit et surtout unique..au monde

L’année passée, pour le compte du 20e anniversaire, le Tour de Corse Historique avait, déjà, marqué les esprits des concurrents mais, aussi, des partenaires et, bien entendu, du public. Dès le moment où les pré-inscriptions, pour la 21e version, ont été lancées en fin d’année dernière, l’engouement était bien présent et rapidement, au fil des semaines, les demandes d’engagements se sont multipliées à un rythme soutenu. Tant et si bien que quand la liste officielle des équipages a été publiée le total de 356 autos a été dévoilée. Un chiffre qui a de quoi impressionner.

Jamais un rallye, moderne ou historique, n’a atteint un tel total. C’est, par conséquent, une imposante caravane qui va sillonner, à compter de ce mardi  5 octobre et jusqu’à samedi, les routes insulaires avec au programme dix-huit épreuves spéciales réparties en cinq étapes.

Terre de sport mécanique

Un Tour de Corse Historique qui peut, plus que jamais, revendiquer son horizon international dans la mesure où une quinzaine de nationalités y est représentée. Le signe évident de ce que ce rallye évoque dans les limites insulaires, mais également bien au-delà.

Epreuve emblématique qui a marqué des générations de pilotes, le Tour de Corse Historique perpétue, au fil des éditions, la tradition du sport mécanique dans cette terre qui en recèle l’ADN.

La grande histoire du Tour de Corse mais aussi les “petites” qui ont contribué, de la même manière, à en écrire la saga vont se retrouver en pleine lumière lors des cinq étapes qui vont mener les équipages de Portivechju à Borgu, puis à Calvi et à Prupià, avant de rejoindre Portivechju, le samedi 9 octobre, pour le dénouement.

Les belles anciennes sont de retour et alors que place sera faite, mardi, aux vrombissements des moteurs le terre-plein du port de plaisance de Portivechju est devenu, en ce début du mois d’octobre, le centre névralgique de cette manifestation à nulle autre pareille.

L’équipe d’organisation du président José Andreani, dont il convient de souligner la qualité du travail entrepris, a oeuvré depuis de longs mois pour obtenir ce résultat remarquable.

Autres aspect indéniable, et non des moindres, de ce Tour de Corse Historique son impact économique sur Portivechju et d’une manière plus large sur la Corse, à ce moment de l’année.

Une réussite à tous les niveaux tant en termes sportifs, qu’en termes d’images et, donc, au plan économique.


La légende est de retour ! 

Una bedda provà pà u sportu in Portivechju mà dinò pà a Corsica sanà

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×